La journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie
Demain, commence le dernier week-end avant les grandes vacances et les premiers départs de l'été, c'est ce week-end qu'a choisi solidarité animal pour lancer la journée mondiale contre l'abandon des animaux, ce samedi est un jour symbolique, car c'est à ce moment-là que débute la vague d'abandon.

Plus de 100 000 animaux sont abandonnés chaque année avec un énorme pic durant la période estivale. Un chiffre tragique. Les départs en vacances en sont l'une des causes principales. Les animaux trop encombrants sont tout simplement abandonnés en route.


Les raisons pour lesquelles les propriétaires sans coeur abandonnent leurs animaux sont nombreuses :

  • Achat d'un animal sur un coup de tête, à cause d'une tendance ou d'une envie compulsive et qui finissent par se lasser.
  • Les propriétaires qui ne stérilisent pas leurs animaux de compagnie et abandonnent les portés
  • Les éleveurs sans scrupules qui produisent des portés en masse pour les animaleries et autres
  • Les déménagements, changement de vie du propriétaires qui ne souhaite plus être encombrés
Les animaux ne sont pas des biens de consommation
L'organisation Blue Cross a constaté une augmentation de 65 % du nombre de chats noir pris en charge entre 2007 et 2013 et avance l'explication que cette tendance serait due au fait que les chats noirs sont moins photogéniques sur les selfies…
Voici quelques démarches à effectuer pour protéger l'animal que vous venez de retrouver :

  • Vous pouvez, contacter l'ICAD (Identification des Carnivores Domestiques) : 0810 778 778, ils sauront vous renseigner sur les étapes à suivre pour identifier l'animal et avec un peu de chance retrouver le propriétaire peu scrupuleux qui l'a abandonné afin qu'il soit mise en cause. Puis par la suite permettre la prise en charge de l'animal.
  • Vous pouvez également contacter les refuges les plus proches de chez vous. Ils sauront vous guider et prendre soin de l'animal en attendant de clarifier sa situation.
  • Déclarer l'abandon de l'animal au commissariat, à la gendarmerie ou à la mairie pour qu'ils le prennent en charge.
Si vous retrouvez un animal abandonné et blessé, réduisez au maximum les manipulations, aussi bien pour vous que pour lui. Si vous êtes obligé de le toucher, favorisez le port de gants. Confinez si possible l'animal dans un endroit apaisant et ombragé. N'hésitez pas à le mettre dans une cage de transport adaptée pour assurer sa sécurité. Contactez ensuite immédiatement un vétérinaire ou une association près de chez vous.


Que faire si je trouve un animal qui semble avoir été abandonné ?
Adopter un animal,n'est pas chose facile comme certains pourrait le penser. Avant de se lancer dans l'aventure, il faut prendre le temps de réfléchir car c'est un engagement à long terme et un investissement affectif et financier qui durera de nombreuses années.

Chacun d'entre nous doit s'engager avant d'adopter un animal à devenir et rester un maitre responsable. Cliquez ici pour voir la liste des 15 engagements à respecter établi par Solidarité animale

  • Vous pouvez soutenir les associations qui luttent contre ce fléau en leurs faisant des dons financiers ou de matériel afin qu'il puisse prendre en charge le grand nombre d'animaux abandonnés. Vous pouvez également devenir bénévoles ou familles d'accueil ce qui permet de libérer des places pour accueillir de nouveaux arrivants.
  • Vous pouvez signer les pétitions et les partager sur les réseaux sociaux et partagez l'actualité autour de l'abandon des animaux pour faire entendre leurs voix.
  • Sensibiliser les gens autour de vous, éduquer les enfants à respecter les animaux
    Comment je peux lutter contre l'abandon
    Voici quelques pistes législatives proposés par la fondation 30 millions d'amis qui permettrait de lutter de manière plus efficace contre l'abandon

    Identification : Identifier son animal est une obligation. Or, les contrôles sont insuffisants. Les associations de protection animale et les vétérinaires devraient être assermentés pour renforcer ces contrôles et sanctionner les propriétaires qui ne font pas identifier leur animal de compagnie.En Angleterre, la Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals (RSPCA) est assermentée pour contrôler et sanctionner le défaut d'identification des animaux.

    Vacances : Interdire aux lieux de villégiature (hôtels, locations saisonnières…) de refuser les animaux de compagnie, et ce, sans surcoût indécent facturé au vacancier (« supplément animal »).La Fondation 30 Millions d'Amis propose toutes les solutions pour organiser aux mieux les vacances des animaux, avec ou sans leur propriétaire. Notre plateforme nosvacancesentreamis.com propose des conseils et de nombreuses informations pratiques.

    Justice : Renforcer et faire appliquer les peines encourues en cas d'abandon d'un animal de compagnie.Il est anormal que l'abandon, les actes de cruauté et les sévices soient seulement punis de 2 ans de prison et 30 000 euros d'amende, alors que le vol d'un meuble est aujourd'hui puni de 3 ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende. La Fondation 30 Millions d'Amis demande donc que tous ces délits soient également passibles de 3 ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende, et que ces peines soient appliquées avec rigueur.


    Renforcer la loi pour protéger les animaux
    Every Pet Matters
    Made on
    Tilda